Orage diurne sur le Sud du Var - 18 Juillet 2013

 

Le Jeudi 18 Juillet 2013 fut sans doute ma meilleure journée orageuse de l'été !

D'ailleurs ce jour sera un nouveau record car en effet, nous avons battu le record de foudroiement d'Octobre 2012 -qui était de 5000 impacts de foudre sur 24h- avec 6000 impacts !

Une journée record mais aussi meutrière, la foudre a tué un homme sur la plage à Bormes-les-Mimosas vers 17h00.

 

Image radar de 13h30

 

Arrivé au Mont Fenouillet, un bel orage monocellulaire (orage classique qui reste généralement faible. Il est constitué d'une cellule convective unique sous forme d'un cumulonimbus isolé et se forme souvent dans un environnement sans turbulence ni cisaillement du vent (ou faible). C'est le cas-type pour étudier le fonctionnement d'un cumulonimbus. Ils ne durent généralement pas plus d'une heure, mais peuvent causer parfois pendant ce laps de temps, tout de même de fortes averses, chutes de grêles, et de la foudre) se forme dans l'intérieur du Var

 

----------------------

Des grondements se feront entendre. Le sommet du Cumulonimbus est surmonté d'un Pileus (nuage annexe de faible extension horizontale et verticale, en forme de bonnet ou de capuchon qui se développe au-dessus du sommet d'un nuage convectif)

 

Autour de 15h un autre orage se forme au Sud de Brignoles et descend peu à peu vers la côte

 

Image radar de 15h15

 

 

L'orage bouillonne (de nombreuses convections à l'avant), et les éclairs se font voir de plus en plus

 

----------------------

Bien menaçant !

 

----------------------

Peu à peu il se rapproche de la côte

 

----------------------

 

----------------------

Un rideau de grêle se forme sur les Maures (sur la droite)

 

----------------------

Un éclair tombe à l'avant du rideau

 

----------------------

Double impact (capture vidéo)

 

----------------------

Il est 16h00, l'orage est impressionnant !

 

Image radar de 15h45

Je photographie et filme cet orage quand un puis deux craquements (tonnerre) se font entendre. Ce qui est bizarre puisque l'orage est tout de même assez loin.. Je me déplace pour mieux voir de l'autre côté vers l'Ouest (étant au sommet du Fenouillet à certains endroits les vues à l'opposées sont cachées et faut donc bouger). C'est alors que je vois une averse se former sur les Solliès. Une averse qui se renforce très vite !

Puis soudainement, un éclair tombe au pied du Fenouillet, je l'ai vu passer devant moi et impacter dans la forêt en bas (vers 100m d'altitude). A vol d'oiseau, il est tombé à 100/200m, c'est assez impressionnant..

 

 

Ca doit pas rigoler là-dessous..

 

----------------------

Un rideau de grêle à couper au couteau !

 

 

Image radar de 16h15

 

Par la suite un autre éclair passe à ma droite et fini sa course au Nord du Fenouillet, à quelques centaines de mètres de là. C'est assez tendu..

 

A l'avant le ciel change vite d'assez calme (16h06)..

 

----------------------

...à tourmenté (16h16) !

 

----------------------

A l'arrière, le paquet grêligène descend sur La Garde

 

----------------------

Un éclair tombe sur La Crau et provoque au moins quatre "power flash" ! Un juste à côté de l'impact et trois autres alignés sur la gauche (un power flash est un flash bien lumineux qui est en fait un court-circuit causé généralement par la foudre ou bien par le passage d'une tornade dans le cas extrême) (Capture vidéo et pareil pour les éclairs suivants)

 

----------------------

Pour situer

 

----------------------

Un des cinq impacts qui sont vite tombés à la suite sur la ville

 

----------------------

Un deuxième des cinq

 

----------------------

On profite du spectacle, au sec

 

----------------------

La foudre tombe sur La Garde

 

----------------------

La cellule est désormais sur La Garde, on me signalera des grêlons entre 0.5 et 1cm de diamètre

 

----------------------

Le Rocher de La Garde dans la grêle

 

----------------------

 

----------------------

Tombé vers La Pauline

 

----------------------

Vue sympathique

 

Peu à peu, la cellule meurt sur le littoral Gardéen, le paquet  qui a touché Bormes-les-Mimosas s'estompe aussi (il continuait à impacter dans le même temps que cette dernière cellule). Ce fut ma dernière cellule de la journée, il est temps de rentrer.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Haut de page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×