Orage supercellulaire sur La Garde - 19 Septembre 2014

 

Vendredi 19 septembre en fin de matinée, un orage en V initialement formé au large des Bouches-du-Rhônes se décale vers l'Est après avoir effectué un split.

[Les « orages en V », à formation rétrograde ou en série, sont des complexes orageux formés de cellules individuelles qui se reforment plus ou moins au même endroit et dérivent ensuite dans la circulation atmosphérique. Le nom d'orages en V provient du fait que, vus sur les images d'un satellite météorologique, la couverture nuageuse de l'ensemble des orages semble former un V ayant l'orage le plus récent comme apex. Ce type est aussi appelé train d'échos en anglais (Training thunderstorms) car au radar, il ressemble à une série de wagons de train défilant sur des rails.

Un Splitting Storm (split), ou "orage dédoublé", désigne une cellule orageuse qui se scinde en deux. Chacune des deux cellules suit alors une trajectoire distincte de l'autre.]

 

C'est ainsi qu'en fin de matinée, peu avant midi que l'orage violent à caractère supercellulaire HP (High Precipitation) arrive sur l'ouest du Var et en une vingtaine de minutes ravage tout sur son passage !

[Supercellule : cellule orageuse indépendante en équilibre stable entre l’entrée et la sortie des courants qui leur permettent de vivre très longtemps. Elles peuvent produire de la grosse grêle, des vents destructeurs et des pluies torrentielles. De plus, si un cisaillement horizontal du vent en surface est transformé en tourbillon vertical par le courant ascendant, ces supercellules peuvent produire des tornades si la rotation est accentuée par le courant descendant]

 

©InfoClimat

 

Après être longtemps épargnés, nous voilà touchés de plein fouet ! C'est ainsi qu'une Supercellule a déferlé sur le sud varois !
Du haut du Rocher, avant que ça arrive me suis dit de rester jusqu'au bout. L'orage arrive, des impacts de foudre dans tout les sens, un ciel bien vert, jamais vu aussi vert, la grêle qui commence à tomber (ça pique un peu), le vent d'Est jusqu'ici soutenu s'arrête d'un coup, une belle structure nuageuse et la nuit qui tombe, mémorable ! Et y avait aussi un grondement (comme un avion de ligne au loin) continu -dû au tonnerre constant- pendant plusieurs minutes qui se rapprochait, impressionnant !

 

 

Sur Sanary des grêlons de 5-6cm sont relevés et aussi des inondations tout comme à Toulon ou bien Bandol où malheureusement une femme y est décédée

 

----------------------

Le monstre se rapproche

 

----------------------

Un ciel d'encre et vert (signe de grêle)

 

----------------------

Les éclairs tombent de partout, capture vidéo

 

----------------------

 

----------------------

Et dire que c'est jour de marché..

 

----------------------

Capture vidéo, à gauche de la photo on peut voir le mésocyclone caractéristique de l'orage supercellulaire

[Mésocyclone : Zone de rotation au sein d'une colonne convective, d'un diamètre typique de 3 à 10 kilomètres. Cette rotation est ordinairement localisée sur le flanc arrière droit d'une supercellule (ou sur le flanc est d'une supercellule HP). La circulation atmosphérique induite par un mésocyclone est sensiblement plus large que celle de la tornade à laquelle, dans un certain nombre de cas, il donnera naissance]

 

 

Echo en crochet visible au radar ce qui confirme le côté supercellulaire de l'orage. Le mésocyclone se trouve au niveau du crochet (©Infoclimat)

 

 

Mésocyclone

 

 

Le déluge pluvieux commence sérieusement à arriver ainsi que la grêle, et au final j'ai fini dans la Vieille Garde pensant m'abriter mais en fait j'ai fini dans une machine à laver ! Vent violent entre les immeubles, vent de face et derrière, de tout les côtés, la pluie tourbillonnante, une grosse douche au karcher quoi.. Bien sûr des inondations temporaires un peu de partout, le cours d'eau La Planquette a débordé vers les pompiers mais le temps de se déplacer sur La Garde le plus gros était évacué.

 

Le plus gros passé, je remonte au Rocher, les rues de la Vieille Garde sont transformées en torrent !

 

----------------------

A l'arrière de l'orage, ici sur Hyères

 

----------------------

Inondation à côté de l'école primaire Jean Aicard

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

A l'entrée du Plan de La Garde, un cours d'eau a débordé localement

 

----------------------

Plus loin le cours d'eau La Planquette a bien gonflé !

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

Avenue de France à côté du chemin de Rabasson

 

----------------------

Rue de Bretagne

 

----------------------

Rue d'Alsace

 

----------------------

Selon un habitant, l'eau est monté jusqu'à 63cm !

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

La fac a aussi subit des inondations, le cours d'eau La Planquette passant par la fac a débordé et on peut voir qu'il a dépassé le pont. De nombreux cours ont été annulés

 

----------------------

Toujours La Planquette, ici dans le Plan de La Garde

 

----------------------

Le camion enlève les branches coincées au niveau du pont

 

----------------------

Un trampoline s'est enfuit de chez lui, dans une villa de l'autre côté de la route, sûrement à cause du vent

 

----------------------

 

----------------------

L'Argoutier

 

----------------------

 

L'Eygoutier

 

En vidéo (disponible en HD) :

 

Un extrait de vidéo au moment où du Rocher, La Garde se fait engloutir par la supercellule

 

----------------------

Dans la Vieille Garde en mode rinçage

 

 

----------------------

Vidéo bilan de l'arrivée de la supercellule, des impacts de foudre perçus et pendant l'orage sur La Garde

 

 

 

"Des sommets pénétrants très froids ont persisté plusieurs heures sur la pointe sud du système. Deux branches de convection profonde et une traîne chaude au centre de ces deux branches sont clairement visibles sur cette image. Après avoir opéré un split, ce système a évolué en supercellule HP avec structure en V. Abritant un mésocyclone, l'orage a été capable de générer des chutes de grêle jusqu'à 5 cm de diamètre, des rafales de 110 à 130 km/h et de très fortes pluies. Il est tombé à Toulon près de 40 mm de pluie en 20 minutes seulement. Par ailleurs, l'activité électrique s'est révélée particulièrement intense avec plusieurs centaines d'impacts chaque 10 minutes et plus de 10.000 impacts de foudre chaque heure.
 

Cet orage supercellulaire en V s'est développé au sein d'un court thalweg thermique secondaire, qui a circulé entre le Golfe du Lion et le Var en cours de matinée du 19 septembre." ©Kéraunos

 

L'image satellite présentée ci-contre montre parfaitement ce système à maturité, à 12h26 locales ©Kéraunos

 

Et enfin, la carte des impacts de foudre, très nombreux !

 

Plus proche

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Haut de page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×