Dernier appareillage de l'ex aviso-escorteur Commandant Rivière

Le Commandant Rivière (F733), est le premier aviso-escorteur d'une série qui a compté neuf unités. Mis sur cale à l'arsenal de Lorient en avril 1957, il est mis à flot le 11 octobre 1958.

Dès son admission au service actif le 4 décembre 1962, il rejoint la Polynésie où il prend part au premiers essais nucléaires français dans le Pacifique au sein de la Force Alpha. Il est intégré à la division des avisos du Pacifique (Divavpaci) avec les Doudart de Lagrée, Charner, Protet et EV Henry.

Il est transformé en bâtiment d'expérimentation pour la lutte anti-sous-marine à partir de 1984 à Lorient. Le Service Technique des constructions Navales (STCAN) avait besoin d'un bateau pour remplacer l'Agenais, un ancien escorteur rapide qui, depuis des années servait à expérimenter des appareil de détection sous-marine, et qui était à bout de souffle.

A l'issue de son dernier retour à Toulon le 27 mars 1992, il est alors placé en réserve spéciale puis retiré du service actif le 15 juillet 1992. La dernière cérémonie des couleurs a lieu le vendredi 16 octobre de la même année. Désarmé sous le numéro de coque Q698, le 22 octobre 1993. Il sert de brise lames à Saint Mandrier depuis le 29 mai 1996.

 

 

 

Depuis 2009, le navire attendait pour être démantelé. Cinq ans plus tard, le vendredi 17 octobre 2014, le remorqueur hollandais Multratug 20 est arrivé à Toulon signalant le départ imminent du Commandant Rivière qui préparait son départ depuis plusieurs jours. C'est ainsi le lendemain, le samedi 18 octobre, à 13h20 que le Commandant Rivière a enfin pris la mer direction la Belgique il sera déconstruit par le groupe franco-belge Galloo.

 

Photos prises de Saint-Mandrier

 

Il est 13h30, il arrive enfin

 

----------------------

 

----------------------

 

----------------------

Remorqueur hollandais, Multratug 20

 

----------------------

Ex aviso-escorteur Commandant Rivière

 

----------------------

 

----------------------

Passés dans la Grande Rade

 

----------------------

 

----------------------

Comme c'est le dernier passage, on varie le décor, en fond le fort du Cap Brun

 

----------------------

En fond le Crossmed de La Garde

 

----------------------

 

----------------------

Dernière photo avant qu'ils soient hors portée de vue

 

 

3 votes. Moyenne 4.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Haut de page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×